http://www.creer.fr
image

"Couveuse, un excellent tremplin pour le démarrage", interview

Version imprimable

Nous avons interviewé Philippe Cadiou qui a intégré la couveuse en Mai 2006 et s’est immatriculé en mai 2009. Il a développé une activité de chef à domicile au travers de l’entreprise « Mets Passions ».


Au départ, pourquoi avoir intégré la couveuse ?

Suite à mon inscription à l’A.N.P.E après mon licenciement, j’avais expliqué au référent mon envie de créer mon entreprise de restauration à domicile. Il  m’a orienté vers  BGE (CREER BOUTIQUES DE GESTION) afin de leur présenter mon projet et de voir si cela serait réalisable et de quelle manière. Suite à quelques entretiens concernant le développement du projet, on m’a proposé d’intégrer la couveuse, ce qui me permettrait de tester en réel mon activité à tout point de vue (compta, gestion, commercial, etc…)

Si la couveuse n’avait pas existé, qu’auriez vous fait ?

Avec le recul je m’aperçois qu’en fait si la couveuse n’avait pas existé je ne me serai jamais lancé dans l’aventure de la création d’entreprise, car tant que c’est à l’état de projet on est toujours plein d’espoir et on pense que cela peut être facile à réaliser. Et puis plus on avance dans la mise en place, plus on s’approche des difficultés en tout genre concernant la gestion d’une entreprise et tous les pièges qui y sont liés. Et là, grâce aux personnes de la couveuse j’ai eu les réponses aux questions que je me posais. Je pense donc que la couveuse a été pour moi un excellent tremplin pour le démarrage.

Que vous a apporté la couveuse ?

Enormément de choses. Déjà un fantastique support qui m’a permis de tester en réel mon activité. D’accéder à des formations de comptabilité, gestion, commercial, marketing, management qui sont nécessaires au fonctionnement de l’entreprise. D’assister et de participer à des mises en situation au cours d’échanges de pratiques pendant des réunions mensuelles sur des thèmes choisis auparavant par d’autres créateurs d’entreprises comme moi. D’avoir des entretiens mensuels avec nos référents qui sont en charge du suivi de notre évolution. D’avoir des gens à notre écoute tant au niveau encadrement qu’au niveau créateurs. Car il est important de savoir aussi que tout ce qui est mis en œuvre par les référents, est aussi le résultat de l’entente et de l’entraide entre créateurs. Des trucs et astuces, des bons plans sur les salons, des coups de pouce pour remotiver (car il y a parfois quelques moments de découragement), et tout ce qui est important pour ne pas se sentir seul. C’est grâce à tout ça que j’ai réussi à faire aboutir mon projet.  

Aujourd’hui où en êtes vous, quels sont vos projets ?

Je suis immatriculé depuis le mois de mai 2009 en tant qu’auto-entrepreneur. Mon activité est très encourageante car le bouche à oreilles et la publicité m’apportent de nouveaux contacts pour des prestations de Mariages (prestations qui sont d’une autre dimension). Les projets eux sont très prometteurs car j’ai eu la chance d’être contacté par une MJC pour un atelier ‘Cuisinez BIO’ avec des enfants pour leur faire découvrir ce qu’est le BIO. Les chèques cadeaux eux aussi commencent a démarrer, bientôt devrait voir le jour une idée de soirée test sur de nouvelles recettes auxquelles des parrains auront le plaisir de faire découvrir à leurs filleuls mes créations. Tout ceci est en cours de réalisation. Donc à suivre. Mais toute cette activité ne m’empêche pas, bien au contraire, de suivre de près ce qui se passe dans la couveuse. Aussi je vais, si mon emploi du temps me le permet, à chaque réunion mensuelle afin de participer aux ateliers et apporter ma contribution par rapport à mon parcours aux créateurs. Je participe aussi, par quelques articles, sur le site « De Cape et des Faits » . Voilà une chose extraordinaire que ce site qui est le lien entre les « Arrivants », les « Présents » et les « Immatriculés ». On est toujours au courant de ce qui se passe même quand on ne peut pas se déplacer à Saint-Sulpice. Et puis il y a des tonnes de renseignements utiles, des comptes rendus de réunions passées, des informations sur les futurs salons, des informations sur chaque entrepreneur. Une vraie mine aux trésors.  Je peux dire aujourd’hui que grâce à l’existence de la couveuse et au professionnalisme du personnel j’ai réussi à mener à bien mon projet.  Merci à ALTITUDE 81 .

  www.metspassion.fr

philippe@metspassion.fr 

Tél : 09 505 37 195  /  06 311 70 311

mets_passion_1.jpg      mets_passion_2.jpg



            


Le mois de la création reprise en Occitanie
Vous souhaitez entreprendre en Occitanie?
entreprendre_en_occitanie_2017.png
Lire la suite...